Psychothérapeute, Psychanalyste, Hypnose à Paris 9
Evelyne Ridnik

N° Adeli : 75 93 08976

Aide psychologique

Des évènements graves dans votre parcours de vie (agressions, accidents, deuils…), peuvent provoquer un choc psychologique dommageable qui laisse des traces post-traumatiques et des troubles réactionnels.

En effet, après un choc où une personne a été confrontée à la mort ou à une peur intense de mourir elle-même, peut s’ensuivre des images violentes avec revivicence récurrente de la scène traumatique à laquelle s’associe un sentiment d’impuissance.

Alors que certains parviendront progressivement à se remettre de troubles réactionnels, pour d’autres, il y a des risques de chronicisation et de dépression sévère. Ils n’arrivent pas à dépasser de ce qu’ils ont vécus et tout semble là pour le leur rappeler (dates anniversaires, informations, documents, environnement…).

Parmi les symptômes :stress intense, troubles du sommeil avec cauchemars récurrents, angoisses phobiques, sentiment de culpabilité, symptôme d’évitement de ce qui touche au traumatisme, troubles anxieux, engourdissement émotionnel…

Peut survenir également une tendance à s’alcooliser ou à abuser de médicaments.

Rôle de la famille :

Il est important pour ces personnes de se sentir entourés par un environnement rassurant et affectif. Dans le meilleur des cas, c’est le rôle de la famille ou des amis. Cependant, malgré toute leur bonne volonté, ils ne sont pas les mieux placés pour supporter la douleur de leurs proches. Ils en souffrent trop eux-mêmes, « le fardeau du traumatisme » est trop lourd à assumer et malgré eux, ils adoptent des conduites d’évitement pour ne pas être trop atteint.

Comme il est essentiel pour leur santé mental que les personnes traumatisées puissent s’exprimer, dégager leurs angoisses internes et s’en libérer pour avancer. Comment investir la vie, travailler lorsque son champ mental est totalement envahi par des douleurs et des peurs internes ?

Le rôle du psychothérapeute :

Une aide psychologique avec un professionnel est nécessaire, essentielle même.

Le psychothérapeute formé à l’écoute et tenu au secret professionnel propose un espace neutre où peuvent se déposer « les fardeaux ». La parole pourra alors se libérer, librement, sans jugement et à son rythme. L’insupportable et l’insurmontable pourront s’exprimer.

Consulter un psychothérapeute n’est pas signe de faiblesse mais bien au contraire un acte de courage.


Articles similaires

Derniers articles publiés

Catégories

Mots clés