Psychothérapeute, Psychanalyste, Hypnose à Paris 9
Evelyne Ridnik

N° Adeli : 75 93 08976

Infos de la semaine

Après mes articles sur l’amour, les crises dans le couple et la séparation, j’aborde aujourd’hui les difficultés qui peuvent se présenter dans l’après divorce.

Le divorce concerne environ un couple sur trois, ce qui banalise cette situation. Cependant, il peut arriver aux « démariés », d’être confrontés à des difficultés  auxquels ils n’étaient pas préparés.

Comment peut-être vécu un divorce ?

L’on remarque que la personne qui a initié la séparation, est souvent la femme. Alors que son mari se suffit d’être installé dans le couple, son épouse est plus exigeante sur la qualité du lien relationnel. Elle attend d’être heureuse dans son couple et ne supporte pas la désillusion.

  • Dans un premier temps, certains vivent le divorce comme une libération surtout lorsque le couple était particulièrement conflictuel ou  était perturbé par une relation parallèle. La rupture leur permet d’arriver au bout de leurs doutes et de la souffrance de devoir choisir.
  • D’autres, contraints au divorce se sentent perdues, abandonnées et blessés. Il leur faudra un temps de réparation et de deuil de la relation avant de reprendre pied et d’envisager une nouvelle vie.
  • D’autres encore vivent un sentiment de culpabilité en revisitant leur histoire et  se remettant en question.
  • Des difficultés financières peuvent apparaître et rendre encore plus difficile la nouvelle installation des nouveaux divorcés. C’est souvent plus difficile pour les femmes qui ne travaillaient pas au préalable ou dont les ex maris ne paient pas les pensions. Elles doivent à la fois affronter psychologiquement et financièrement la situation. L’aide de la famille ou des amis est indispensable. C’est souvent l’occasion pour la famille de resserrer ses liens.
  • lorsqu’il y a des enfants, les ex-conjoints ont tendance à se culpabiliser    davantage et risquent même de perdre l’estime de soi. Ils se sentent responsables de n’avoir pas pu apporter à leurs enfants, la famille idéale dont ils rêvaient.

L’après divorce :

  • C’est une période douloureuse pour les deux partenaires. Ils doivent assumer leur décision, se créer de nouveaux repères et parfois résister aux avis ou aux reproches de la famille et des amis.
  • Chacun doit apprendre à vivre sans l’autre. Mieux vaut dans un premier temps, couper tout lien avec son ex partenaire afin de ne pas créer de faux espoirs. La situation doit être claire pour que le deuil puisse s’effectuer et que chacun puisse cicatriser de ses souffrances.
  • Les hommes supportent moins la solitude que les femmes. Ils ont donc tendance à refaire, une fois le deuil de leur relation précédente terminée, plus rapidement leur vie. Souvent avec des femmes plus jeunes. De plus, du fait de la multiplication des gardes partagées, il est plus évident pour eux d’assumer leurs enfants avec une autre compagne. Si la nouvelle compagne avait elle-même des enfants ou qu’un nouveau né arrive dans la famille reconstituée, chacun devra trouver sa place.
  • Les femmes ont tendance à prendre davantage de temps avant de s’engager une nouvelle vie. Elles souhaitent d’abord se reconstruire et assumer leurs enfants. Leur divorce les a rendu méfiante dans la relation aux hommes. Ce sont d’ailleurs elles qui consultent davantage en cas de divorce. Elles cherchent ainsi à bien comprendre l’origine de leur rupture, à prendre du recul avec cette situation parfois douloureuse et à être aidé dans leur parcours vers une nouvelle vie. 

Thérapie de couple

  • Ce sont les femmes également qui sollicitent leur mari pour effectuer une thérapie de couple. Elles y parviennent parfois un peu tard pour que le couple puisse être sauvé, mais elles sont rassurées de parvenir avec l’intermédiaire d’un psychothérapeute neutre, des accords dans leur désaccord de couple.
  • Les deux partenaires doivent apprendre à se défaire de leur vie maritale tout en gardant des liens parentaux. Ceci implique ne pas utiliser les enfants dans le conflit de couple.
  • Ils trouvent dans la thérapie de couple, l’occasion de réviser leur histoire, de comprendre les erreurs et ainsi d’apprendre à se défaire de l’autre pour avancer. Comprendre et réaliser permettra de ne pas répéter des schémas destructeurs.
  • L’après divorce oblige parfois à accepter la solitude.
  • Ils devront apprendre à affronter sans crainte et avec espoir une nouvelle vie encore inconnue.
  • Ils reconstruisent ainsi leur histoire familiale et pourront s’inscrire dans les liens transgénérationnels.

 

Arriver à une nouvelle phase de sa vie, c’est retrouver une aptitude au bonheur et à reprendre confiance dans l’avenir.


Articles similaires

Derniers articles publiés

Catégories

Mots clés