Psychothérapeute, Psychanalyste, Hypnose à Paris 9
Evelyne Ridnik

N° Adeli : 75 93 08976

Hypnose

L'hypnose, maintenant largement acceptée et reconnue par la communauté scientifique comme une intervention thérapeutique efficace, est devenue une façon de plus en plus populaire d'alléger des problèmes pathologiques.

Nous existons tous à deux niveaux de réalité (consciente et inconsciente). Sur la demande du patient, l’hypnose permet de remodeler et de changer sa réalité inconsciente, de manière à avancer vers ce qu’il veut et de s’éloigner de ce qu’il ne veut pas.

Il existe plusieurs formes d’hypnose, toutes ayant pour but d’aider le patient. C’est au thérapeute de choisir la méthode la plus adaptée à la demande et au besoin du consultant.

 

- L’hypnose classique : permet de travailler sur les troubles psychosomatiques ou sert à anesthésier.

- l’hypnose ericksonienne : Milton Erickson est considéré comme le « père » de l’hypnose thérapeutique.

Médecin, psychologue et psychiatre, Milton H. Erickson (1901-1980) est principalement connu pour son travail révolutionnaire et original dans les domaines de l’hypnose médicale et psychothérapeutique.

Erickson a dédié sa vie à l’exploration des différentes facettes de l’esprit humain. Il a été le premier à pouvoir réaliser de profonds changements, en utilisant un genre élaboré d’hypnose indirecte et conversationnelle. Dans ce domaine, les résultats qu'il a obtenus sont devenus légendaires. A la différence de l’hypnose traditionnelle, qui repose sur la suggestion et l’injonction, l’hypnose ericksonienne « induit » un état modifié de conscience qui ouvre l’acces à l’inconscient.

Cette forme d’hypnose, la moins connue mais la plus médicale, ne cherche pas à inscrire de nouvelles compétences dans l'inconscient du patient. Elle tente davantage à enlever les barrières mentales qui l’ont empêché jusqu'ici d’effectuer lui-même les changements. La clé de l’hypnose conversationnelle réside dans le fait de cacher, à l‘intérieur ou derrière les paroles del’hypnothérapeute, l’information qu’il souhaite que l’inconscient utilise.

- la nouvelle hypnose : Apporte les mêmes soins que l’hypnose ericksonienne mais dans une autre dimension. Tout en restant médicale, elle tient compte de la qualité de vie de la personne.Contrairement à l'hypnose traditionnelle qui se contentait de prendre les symptômes de front en suggérant des comportements inverses, elle suscite de véritables réaménagements psychologiques permettant de faire l'économie des symptômes.

Qu’est-ce que l’hypnose ?

L’hypnose est un état très intense de concentration et d’absorption intérieure. C’est une façon, pourle thérapeute de communiquer directement avec l’inconscient de son patient. Lorsque ce dernier est dans cet état hypnotique, il a accès à des ressources, des talents et des capacités qui échappaient auparavant à son contrôle immédiat.

La parole :

L'outil principal d'un hypnothérapeute est la parole et les mots employés. Nous savons aujourd'hui que la parole influence tout ce qui se passe dans notre corps : les pensées, le cerveau, le corps et les émotions. Ainsi , si une personne se répète constamment qu'elle n'est bonne à rien, qu'elle n'a pas de valeur et aucun potentiel, il est probable qu'elle se sente mal la plupart du temps. Par le bais del'hypnose, elle modifiera son auto-jugement, pour créer une autre image de soi et accéder au succès.

Grace à l'hypnose, certaines personnes apprendront à se centrer sur les émotions utiles et à se décentrer d'émotions qui ne sont pas nécessaires ou qui peuvent être négatives pour leur psychique ou leur santé (le besoin d'une cigarette ou de tout autre addiction). Ainsi l’exemple d’une jeune femme qui consulte car elle a tendance à grossir. Lors du premier entretien, je pointe que malgré son désir de maigrir et sa connaissance de la diététique, elle reproduit automatiquement des schémas dysfonctionnels négatives enregistrées par son inconscient. Elle associe ces troubles alimentaires au fait que lorsqu’elle était triste, sa mère avait l’habitude de lui donner un gâteau. Ce cadeau réconfortant a été associé par son inconscient à la notion de plaisir (aussi bien lié à l’attention de sa mère qu’au gâteau lui-même). D’où l’origine d’une dépendance aux sucreries. Pour modifier cette habitude alimentaire négative, la volonté de cette jeune consultante est insuffisante, aussi l’hypnoseest un recours qui pourra l’aider.

Quelles sont les indications de l’hypnose ?

Agir sur les douleurs chroniques : lorsque les thérapeutiques habituelles se sont révélées inefficaces, insuffisantes ou encore quand il existe des intolérances à des médicaments antalgiques, l’hypnose s’impose. Dans ces cas de souffrance chroniques, 5 à 10 séances sont nécessaires.

Suite aux séances en cabinet, je forme mes patients à l’auto-hypnose afin qu’ils prennent conscience qu’ils peuvent agir elles-mêmes sur leur symptôme

 

- acquérir plus de confiance en soi : l'objectif est d'aider certaines personnes qui manquent de confiance en elles, à oser agir pour atteindre des objectifss qui leur tiennent à cœur. Dans ce but,l'hypnose les aidera à se regarder autrement, à arrêter de se dévaloriser et à dévier leurs peurs afin de s'engager vers ce qu'elles souhaitent.

- Lutter contre l'anxiétéL’anxiété est un état diffus de tension et d'agitation, apparemment sans lien avec une situation particulière. Elle est toujours présente en la personne et l’empêche d’aborder sa vie avec tranquillité.

Dans le cas d’une trop forte anxiété, le psychothérapeute apprendra à son patient a se détendre et ensuite à déclencher une sensation de relaxation qu’il pourra activer à son gré.

 

- Traiter l’inhibition sociale : Ce malaise social, lié à la peur du regard de l’autre empêche certaines personnes à établir des relations personnelles et professionnelles ou de créer des liens sociaux.L’hypnose aidera leur inconscient à accepter et à se confronter aux autres, à établir une vie sociale et à s'ouvrir à la vie.

- Lutter contre les Phobies:

Les phobies sont des peurs disproportionnées pour un élément ou un objet particulier. La personne qui souffre de phobies perd totalement le contrôle de ses réactions lorsqu'elle est confrontée à un stimulus donné. Elle se sent en danger face à une peur dont elle ne détermine pas le sens.

- Atteindre des objectifs : parfois des blocages internes empêchent d'accéder à des ambitions.L'hypnose aide à résoudre ce problème en ouvrant l’inconscient à de nouvelles possibilités ou perspectives qui rendent l'objectif plus atteignable. La suppression des blocages permettra d’acquérir de nouvelles compétences, d’y croire et de réussir dans les domaines souhaités.

- Renforcer ses motivations et avancer vers les objectifs souhaités.

 

- L’hypnose s’avère également, très efficace pour diminuer les bouffées de chaleur.

 

- Vaincre la cigarette

- Agir sur des traumatismes passés et les émotions résiduelles :

L'hypnose Ericksonienne, associée à la psychothérapie individuelle, aide à résoudre des problèmes qui perturbent des patients durant des années.

L’autohypnose

L’auto-hypnose est un merveilleux outil de développement personnel qui permet d’obtenir d’incroyables résultats dans sa propre vie, ainsi que dans celle des autres.

L’hypnothérapeute l’enseignera à ses patients de façon à ce qu’ils continuent par eux-mêmes le processus de transformation une fois la séance terminée. Ceux-ci pourront alors utiliser l’auto-hypnose pour augmenter leurs capacités, leur efficacité et parvenir à acquérir un sentiment de contrôle et d’atténuation de l’angoisse. Une fois la méthode acquise, ils pourront appréhender leur vie avec plus de quiétude.


Articles similaires

Derniers articles publiés

Catégories

Mots clés