Psychothérapeute, Psychanalyste,
Hypnose à Paris 9

Infos de la semaine !

Evelyne Ridnik

N° Adeli : 75 93 08976

L’enfant ne peut pas vivre sans ses parents, il en est dépendant et leur  présence est existentielle pour lui. Sans assistance, à cette période de la vie, la solitude tue.

Plus tard, l’enfant peut trouver remède à la solitude par la rêverie, la lecture, les fantasmes. Il rêve une autre vie, une autre famille, un ami imaginaire… la solitude est alors une richesse car elle ouvre la voie de l’imaginaire et de la créativité.

Quand à l’adulte, l’amour est censé le sortir de sa solitude. Vivre à deux est normalement une façon de ne pas souffrir du temps qui passe, ce peut être une source de plaisir. Echanger, communiquer, se sentir écouté et entendu sont des liens essentiels chez tout individu.

Si la personne aimée ne fait pas encore partie de la vie de la personne, le lien social ou amical est également un palliatif à la solitude.

QU’EST CE QUE LA SOLITUDE ?

La solitude la situation d’une personne qui vit seule, soit parce qu’elle est séparée, soit parce qu’elle a vécu un deuil ou est abandonnée de sa famille et des ses amis. Ce peut-être une situation subie, douloureuse et redoutée mais  parfois également souhaitée. Ainsi certains mystiques se retirent du monde et recherchent à être seuls alors qu’aujourd’hui le sentiment de solitude fait partie de l’anormalité et que la société cherche à la combler.

COMMENT EST VECUE LA SOLITUDE ?

La solitude peut être vécue avec détresse lorsqu’elle n’est pas choisie. Certaines personnes, vivant la solitude comme un abandon, risquent de devenir dépressives et cherchent parfois à combler  leur manque social et affectif, par de la nourriture, de l’alcool ou des jeux, au risque de devenir addictives.

Pour d’autres personnes, c’est une façon de se pencher sur elles-mêmes et de s’ouvrir à leur richesse intérieure. Elles aiment lire, écrire, peindre. Trouvant un épanouissement dans leur vie, elles peuvent également s’ouvrir aux autres et donner leur temps à une cause humanitaire. La solitude devient alors une liberté.

PEUT-ON SE SENTIR SEUL(E) DANS UN COUPLE ?

Paradoxalement, la vie à deux, censée chasser l’ennui, peut lorsque le couple est installé depuis un certain temps, être source de solitude.

  • Ceci arrive lorsque la routine s’installe et que chacun se repli sur les tâches quotidienne et des occupations qui les isolent. L’amour est toujours présent mais ils leur suffit d’être deux, tout en se concentrant sur eux-même et en délaissant l’autre qui se sent esseulé.
  • Ceci peut se manifester lorsque l’un des partenaires est happé par des     soucis professionnels, familiaux, de santé ou de deuil. Il n’arrive plus à se tourner vers l’extérieur tant il est centré sur lui-même et ce qui le préoccupe.
  • Il peut y avoir également un réel désintéressement de l’autre et la perte  du désir d’être avec lui. Ceci est souvent accompagné d’un désintérêt sexuel qui risque de s’approfondir si le couple ne réagit pas.
  • Les ordinateurs, téléphone ou jeux électroniques, contribuent amplement à la désertification des affects, de la communication et des liens. 

THERAPIE DE COUPLE

Lorsque l’ennui s’installe dans un couple, il est temps de consulter un psychothérapeute pour renouer la communication et pour que chacun réalise la détresse et les frustrations de l’autre. Les deux partenaires pourront exprimer ce qu’ils attendent et comment redynamiser leur couple.

Grâce à la médiation du thérapeute, ils pourront comprendre les différents évènements ou faits qui les ont éloigné l’un de l’autre et y remédier.

Lorsqu’émerge une problématique particulière chez l’un, telle une dépression ou une dévalorisation de soi, le thérapeute l’orientera vers un travail personnel.


Derniers articles publiés

Catégories

Mots clés