Psychothérapeute, Psychanalyste,
Hypnose à Paris 9

Infos de la semaine !

Evelyne Ridnik

N° Adeli : 75 93 08976

Psychanalyse

Après le burn-out qui désigne un épuisement au travail, vient le terme de brown-out synonyme de souffrance et d’ennui au travail étudié par le docteur François Baumann.

Ce sont deux formes très proches qui font douter les personnes sur la légitimité de leur place et leur fonction dans l’entreprise.

Nous allons tenter de les distinguer :

BURN-OUT :

Le burn-out est un mal très actuel, lié aux conditions de travail et au rythme imposé par la quantité de tâches à remplir. Certaines personnes subissent ou acceptent une importante pression de l’entreprise, ce qui les mènent à l’épuisement professionnel ou burn-out.

Les premiers symptômes sont :

  • des pleurs
  • de l’insomnies
  • l’oubli de soi au profit du travail
  • une perte de poids très significative ou au contraire une prise de poids lié à des compulsions alimentaire
  • l’irritabilité
  • un stress qui tente d’alerter la personne épuisée
  • épuisement
  • autodépréciation
  • souffrance physique et psychique.

 

Malgré tous les efforts fournis, un jour, la personne craque et son état devient dépressif.

BROWN-OUT

Très proches par les symptômes,  le burn-out et le brown-out ont pourtant des causes qui diffèrent.

A un moment donné, la personne se rend compte qu’elle s’ennuie au travail. Elle n’y trouve plus aucun intérêt et se questionne même sur sa légitimité à l’accomplir.

Ainsi Annie, très sérieuse, investie, scrupuleuse, prenant son travail à cœur et très désireuse de réussir, se retrouve à vomir tous les matins avant d’aller travailler.

Elle ne voit plus l’intérêt de continuer un travail qui aujourd’hui l’ennuie et dont elle ne repère plus l’utilité. Elle se dit «usée » et déçue.

 

Les symptômes rappellent ceux du burn-out :

  • fatigue
  • lassitude
  • découragement, écoeurement du travail
  • crises de pleurs
  • troubles du sommeil
  • souffrance psychique
  • troubles psychosomatiques (migraines, troubles dermatologiques, douleur dorsales).
  • Perte de confiance en soi
  • Troubles de l’humeur pouvant mener à des difficultés relationnelles ou des crises de couple.

 

Dans cet état, la décision la plus sage et de se séparer de ce travail qui vous nuit par sa toxicité.

Consulter un psychothérapeute est nécessaire pour éviter la dépression et retrouver confiance en soi et en sa capacité à organiser sa vie.


Derniers articles publiés

Catégories

Mots clés