Psychothérapeute, Psychanalyste, Hypnose à Paris 9
Evelyne Ridnik

N° Adeli : 75 93 08976

Infos de la semaine

Lorsque votre enfant présente des signes qui vous surprennent par leur

précocité, l’enseignante ou vous même, vous posez la question de savoir

s’il ne serait pas précoce.

Quels sont les signes d’une précocité ?

- Votre enfant semble avoir des comportements plus avancés que les

autres autres enfants de votre entourage.

- Il est particulièrement curieux et éveillé.

- Son langage est très tôt élaboré et vous êtes surpris de constater qu’il n’a

jamais emprunté le langage bébé.

- Il vous étonne par la richesse de son vocabulaire.

- Il comprend très rapidement ce qui lui est expliqué.

- Il s’intéresse très tôt à de nombreux sujets étonnant pour son âge :

questions sur la mort, sur la religion, sur la philosophie, sur l’astronomie

- Avant le CP, il savait lire en apprenant seul.

- Dans les relations avec les autres, vous remarquez qu’il s’isole d’un

groupe d’enfant de son âge pour aller jouer avec les plus grands.

- Il a peu d’amis

- Il préfère passer ses récréations dans la bibliothèque de l’école à lire au

lieu de jouer avec les autres.

- Il ne supporte pas l’échec

- Il est hypersensible, anxieux et a un sens aigu de l’injustice.

- Il sait faire preuve d’un esprit critique.

- Il utilise son sens de l’humour pour se faire remarquer

- Malgré sa précocité intellectuelle, il fait preuve d’immaturité affective et

à besoin d’être sécurisé.

- Il dit s’ennuyer pendant les cours.

Comment s’assurer de la réalité d’une précocité :

En consultant un psychologue formé et entraîné à la psychométrie.

Pour quantifier l’intelligence et la précocité de l’enfant, il utilisera le

WESCHLER qui est un test psychométrique adapté à son âge.

Ainsi, les parents et l’enfant seront renseignés sur le QI (quotient intellectuel)

et son placement par rapport au groupe des enfants du même âge. Par

exemple, un résultat d’au moins 130 le place parmi les 2,5% de la population

des enfants de son âge.

Le psychologue effectuera ensuite une analyse des performances de l’enfant,

sa mémoire, sa vitesse d’exécution des épreuves pour affiner l’étude du test et

établir le diagnostic de précocité.

Que faire lorsque l’on est sûr de la précocité d’un enfant ?

Il est à noter que la précocité intellectuelle se trouve dans tous les milieux

sociaux.

Une fois la précocité établie, il est important :

- d’en discuter avec l’ enfant afin de le rassurer sur les différences qu’il ressent

entre lui et les autres.

- d’en parler également avec ses enseignants afin qu’ils puissent mieux

comprendre ses comportements et éventuellement adapter l’enfant à un

niveau scolaire qui lui convient. Ce peut être lui faire sauter des classes.

- Du fait de ses capacités intellectuelles, les parents devront satisfaire sa

curiosité en répondant à ses questions et en l’orientant vers des activités

intellectuelles adaptées à ces demandes et à ses centres d’intérêt: Jeux

d’échecs, musique, divers ateliers.

- Ils éviteront ainsi qu’il ne s’ennuie et satisfairont sa soif de savoir.

 

A noter que la précocité intellectuelle se trouve dans tous les milieux

sociaux.

La précocité n’est pas une pathologie mais une qualité chez l’enfant qui demande des adaptations particulières.


Articles similaires

Derniers articles publiés

Catégories

Mots clés