Psychothérapeute, Psychanalyste,
Hypnose à Paris 9

Infos de la semaine !

Evelyne Ridnik

N° Adeli : 75 93 08976

Malgré l’amour, il peut arriver que dans un couple, l’un des partenaires ne ressente plus de désir sexuel pour l’autre. La perte de désir est un problème majeur dans un couple. Ce comportement de repli sexuel fait douter l’autre sur la réalité de l’amour que son compagnon lui porte, même si ce dernier s’en défend. Pourtant, le désir et l’amour sont deux sensations qui peuvent être distinctes. Ainsi, il est possible d’être physiquement attiré par quelqu’un sans l’aimer, et l’inverse existe également.

QUELLES SONT LES RAISONS DE LA BAISSE DE DESIR ?

Dans un premier temps, il est essentiel de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un problème médical ou psychique :

  • Si votre mari traverse une période dépressive, (suite à un deuil, un licenciement, la retraite, des problèmes dans le couple), avec des idées négatives, il est possible qu’il perde la libido. Une baisse de moral amenuise le désir.
  • En cas de prise de médicaments, il est essentiel de vérifier si certains d’entre eux (comme certains antidépresseurs), n’ont pas d’effets indésirables sur la libido. Dans ce cas, un changement de traitement sera demandé au médecin traitant ou au psychiatre.
  • Une grande fatigue dû à des problèmes de santé ou suite à un traumatisme (peur, angoisse, stress, perte de confiance en soi), peut également entrainer un blocage du désir.
  • Suite à un échec sexuel, un problème d’érection, un abandon, une séparation ou à des refus consécutifs de sa compagne, un homme peut être angoissé à l’idée de subir un nouvel échec.
  • Si suite à de nombreux conflits de couple, des sentiments négatifs, tels que la colère, la jalousie, la déception se font ressentir, ces ressentiments peuvent bloquer le désir.
  • Le doute de soi provoque une baisse de libido car la personne imagine, que du fait qu’elle ne s’aime pas, l’autre ne peut que la rejeter.

COMMENT TENTER DE RESOUDRE LA PERTE DE LIBIDO ?

Si les raisons précitées vous interpellent, il est important de proposer à votre compagnon de consulter un médecin pour vérifier son ordonnance ou bien de se rapprocher d’un psychothérapeute.

S’il s’y refuse, par crainte ou honte de mettre à jour ses difficultés sexuelles, (bien qu’aujourd’hui, ce sujet soit moins tabou), vous pouvez proposer de consulter à deux en suivant une séance de couple.

Le psychothérapeute de couple ouvrira le dialogue sur le problème évoqué et ses conséquences sur chacun des partenaires. Cette première approche, bien sûr sans jugement, peut être un soulagement mais également l’ébauche d’une communication dans le couple.

Les problèmes de fond pourront être abordés et les différents ressentiments être dits (reproches, partage des tâches, sortir du quotidien, frustrations…), afin de les liquider et de retrouver le désir.

Des propositions d’approche corporelles (massages, calins non sexuels) pourront être proposées afin de retrouver une proximité physique.


Derniers articles publiés

Catégories

Mots clés