Psychothérapeute, Psychanalyste,
Hypnose à Paris 9

Infos de la semaine !

Evelyne Ridnik

N° Adeli : 75 93 08976

Ce texte s’adresse aux personnes qui souffrent de troubles de sommeil, et surtout d’insomnie. Manquer de sommeil est un problème très fréquent et une grande souffrance, pour de nombreuses personnes, qui n’arrivent plus à gérer normalement leur vie professionnelle et familiale.

Ces personnes ont du mal à s’endormir et se réveillent épuisées dès le matin. Il est à noter que selon les études scientifiques, le manque de sommeil a des conséquences négatives sur la santé et sur la qualité de vie (source INSV).

Une étude américaine montre qu’après plusieurs années de sommeil perturbé, ils développeraient une résistance à l’insuline, qui peut favoriser l’apparition du diabète de type II.

Pourquoi souffre t-on de troubles du sommeil ?

Les causes diverses entrainant des insomnies ou des troubles du sommeil sont :

  • Un repas du soir trop riche et trop lourd
  • La dépression, les soucis, un choc traumatique, le stress, l’anxiété empêchent de dormir
  • Certains médicaments, un excès de café, de thé ou d’alcool
  • Un environnement inhabituel
  • Un environnement trop chaud, trop froid,
  • Une mauvaise literie. Il est nécessaire de changer sa literie environ tous les dix ans
  • Le travail de nuit perturbe le sommeil et diminue l’effet récupérateur de la fatigue
  • Une migraine, le syndrome des jambes sans repos (impatiences), un cauchemar ou autres maladies
  • L’appréhension de ne pas arriver à dormir, accroit l’anxiété et nuit à l’endormissement. Il est insupportable d’attendre, seul dans la nuit,  un sommeil qui ne vient pas… Les insomniaques sont submergés de pensées récurrentes, d’idées noirs et de questions existentielles… qui renforcent leur difficulté d’endormissement.
  • Faire du sport le soir peut nuire au sommeil
  • Les écrans, les portables perturbent le sommeil. Les parents doivent être très attentifs à ne pas laisser les enfants et les adolescents utiliser leurs portables le soir.
  • Consommer de la caféine après 18h.

Quelles sont les conséquences du manque de sommeil ?

  • Le premier effet ressenti suite à un manque de sommeil est une fatigue physique, qui peut également devenir psychique si elle dure trop longtemps. Le sommeil permet la récupération de la fatigue.
  • Une difficulté à se lever le matin
  • Les activités du quotidien sont effectuées avec lenteur, manque de dynamisme et d’énergie. L’organisme est comme au ralenti…
  • Une difficulté de concentration, de mémorisation
  • Des troubles de la vigilance
  • Des troubles de l’humeur peuvent induire une dépression ou en aggraver les symptômes. Vous devenez impatient, irascible, incapable de supporter les bruits familiaux (cris des enfants…), ni d’apprécier le quotidien. Tout vous énerve.
  • Vous abandonnez toute passion qui demandent de l’énergie.
  • Manquer de sommeil augmente la sensibilité à la douleur.
  • Beaucoup d’activités courantes, comme conduire, devient dangereux pour vous et les autres.

 

A long terme, les conséquences s’accentuent :

  • irritabilité et troubles émotionnelles avec risques de dépressions
  • perte d’efficacité et de motivation au travail
  • risques d’hypertention artérielle
  • troubles de l’apprentissage
  • le taux de suicide chez les personnes atteintes de troubles du sommeil est 4 fois supérieur au reste de la population qui dort bien.

APPORT DE L’HYPNOSE

Pour lutter contre les troubles du sommeil, de plus en plus de personnes, adressées par leur médecin, se tournent vers l’hypnose. Cette méthode est une méthode simple, naturelle qui vous permettra de reprendre le contrôle de votre vie et de vos nuits.

Les résultats de l’hypnose sont aujourd’hui, scientifiquement prouvés. D’ailleurs, l’hypnose est bien implantée dans nombreux hôpitaux. Ainsi, elle s’avère efficace auprès des enfants et des personnes agées, pour chasser la douleur et l’anxiété. Un geste douloureux peut, sous hypnose, devenir un contact agréable, comme une caresse ou une chatouille. Il est possible également de pratiquer des chirurgies légères, sous hypnose, sans avoir recours à des anesthésiants chimiques qui peuvent avoir des effets indésirables.

Certaines infirmières sont formées à l’hypnose, mais toutes sont sensibilisées à leurs aspects bénéfiques.

Les outils de l’hypnothérapeute sont totalement naturels : des mots, la voix, la tonalité… malgré la partie de l’hypnose qui semble mystérieuse, le praticien maitrise profondement son travail.

L’hypnothérapeute commence sa séance par un entretien nécessaire pour trouver et comprendre l’origine du trouble. Il peut ainsi orienter son travail pour le traiter au mieux.

Il utilise l’induction pour vous permettre de glisser dans un état hypnotique profond et s’adresse ensuite directement à votre inconscient afin de vous aider à soulager vos symptômes et les conflits inconscients perturbateurs de votre sommeil.

L’hypnose est surtout indiquée en cas de troubles du sommeil générés par le stress.

L’hypnose permet :

  • D’améliorer le sommeil en apprenant sous hypnose à déclencher l’endormissement
  • De se chasser les idées obsédantes qui empêchent de dormir
  • De reprogrammer les cycles du sommeil
  • De reprendre confiance dans sa capacité à s’endormir
  • De gérer le stress, l’anxiété pour retrouver un sommeil de qualité.

Derniers articles publiés

Catégories

Mots clés