Psychothérapeute, Psychanalyste,
Hypnose à Paris 9

Infos de la semaine !

Dernièrement, une directrice d’école de Pantin, se donne la mort par accumulation de travail. Ce drame n’est hélas pas unique puisque nous le retrouvons également chez les soignants, les policiers…...

Evelyne Ridnik

ADELI: 75 93 08976

Doctolib
Prendre rendez-vous en ligneCliquez ici

« Si elle est en retard, c'est qu'elle viendra »
Sacha Guitry

Que ce soit pour un rendez-vous amoureux ou un rendez-vous d’affaires, vous êtes systématiquement en retard. Ce comportement, dans certains cas, peut vous porter préjudice car vos interlocuteurs ne comprennent pas et supposent que le rendez-vous proposé n’avait aucune d’importance pour vous. Vous les mettez en souffrance et vous exposez à des reproches. 

POURQUOI ? QUELS SENS ONT CES RETARDS QUE CERTAINS NE SEMBLENT PAS CONTROLER ?

Nous ne parlerons que des retards inconscients, les autres étant un moyen stratégique conscient de séduire par l’attente. Ainsi que l’écrivait Sacha Guitry « Si elle est en retard, c’est qu’elle viendra ». Ce comportement répond à un désir de manifester sa place de femme en se référant à des conventions sociales : « une femme doit se faire attendre pour être appréciée. »

Lorsque ces retards systématiques sont inconscients, il est essentiel de se référer à l’histoire de chacun. Les raisons peuvent être diverses :

 

  • Pour une personne, le fait d’être attendue force l’attention de l’autre, qui ne peut pas, ne pas penser à elle. Ce comportement se révèle surtout chez des personnes qui manquent de confiance en elles-mêmes. De ce fait, elles ne supposent pas avoir une importance suffisante pour exister dans la pensée de l’autre autrement qu’en les mettant en situation d’attente. Elle souffre d’une faille narcissique.
  • Les personnes inhibées peuvent avoir des peurs sociales, de certaines situations, de l’inconnu ou de l’échec, qu’elles refoulent inconsciemment en repoussant le moment d’arriver à leur rendez-vous. Elles répètent ainsi des comportements de stress déjà présents dans leur enfance, au regard de la pression parentale ou scolaire.
  • D’autres personnes qui n’ont pas la sensation d’avoir été désirées par leurs parents, « les accidents », peuvent avoir tendance à créer un processus de réparation, en se faisant attendre dans leur vie professionnelle ou relationnelle.
  • D’autres encore ont une mauvais gestion du temps. Apprendre à préparer un    rendez-vous à l’avance (ses papiers, ses vêtements, mettre une alarme…), peut-être utile pour éviter les retards et lutter contre un inconscient récalcitrant.

COMMENT REUSSIR A ÊTRE A L’HEURE ?

Les retards récurrents peuvent être préjudiciables dans tous les domaines, mais malgré les reproches et les désagréments qui y sont associés, les retardataires n’arrivent pas à modifier leur approche de l’heure.

Dans ce cas, il est utile de consulter un psychothérapeute, qui aidera la personne à comprendre l’origine profonde de ses retards, le sens du stress sous-jacent, et à corriger ses comportements. Un travail sur la confiance en soi et la gestion du temps pourra être élaboré.

Le psychothérapeute permettra aussi, à son patient, d’apprendre à avoir de l’empathie pour les autres et comprendre le désagrément provoqué par une situation d’attente. 


Derniers articles publiés

Catégories

Mots clés