Psychothérapeute, Psychanalyste, Hypnose à Paris 9
Evelyne Ridnik

N° Adeli : 75 93 08976

Infos de la semaine

Comment repérer une dépression ?

De nombreuses personnes (plus de femmes que d’hommes), sont touchées par cette maladie qui les empêche d’être heureux.

Vous êtes triste et souffrez psychologiquement? Ce peut être une déprime passagère déclenchée par une séparation, un deuil, un événement perturbant. Une douleur en lien avec un évènement traumatique est normale mais ne doit pas durer, sinon il faut consulter pour s’assurer qu’il ne s’agit  pas de l’entrée dans une dépression.

Attention : des passages à vide, une souffrance psychique ou au contraire une hyperactivité, des passages à l’acte (violence, agressivité, prise de risques) peuvent cacher une dépression.

La dépression empêche de vivre normalement : elle ôte le sommeil, empêche de se lever le matin, d’avoir envie de sourire, coupe l’appétit, empêche d’aller travailler…

Comment la reconnaitre ? Quels en sont les signes ?

Symptômes :

En plus des symptômes évoqués plus haut, s’en ajoutent d’autres qui révèlent la maladie.

Ainsi des signes psychiques:

  • Vous souffrez psychiquement, vous sentant seul en incompris
  • Vous vous sentez isolé, mal aimé
  • Vous vous sentez en décalage avec les autres car vous ne trouvez pas l’énergie nécessaire pour être heureux et vous amuser
  • Vous n’avez ni désirs, ni énergie
  • Vous avez des troubles du sommeil et de l’appétit
  • Vous avez des idées noires, parfois même suicidaires. Attention : les passages à l’acte restent possibles
  • Vous ne pouvez imaginer un avenir
  • Vous pleurez beaucoup sans même savoir pourquoi : vous souffrez d’hypersensibilité
  • Vous perdez confiance en vous, vous vous sentez dévalorisé, déconsidéré et illégitime : vous ne croyez pas que l’on puisse vous apprécier, vous en avez un sentiment d’échec et d’inutilité
  • Vous avez perdu du poids d’une manière significative ou au contraire beaucoup grossi
  • Vous avez des angoisses.

Des signes fonctionnels :

  • Vous souffrez physiquement du dos, des intestins.
  • Vous avez des migraines ou d’autres maux
  • Vous êtes extrêmement fatigué, même le matin au réveil
  • Chaque tâche vous semble être une montagne à surmonter
  • Vous êtes de mauvaise humeur et ne supportez pas votre entourage
  • Difficulté de concentration et de mémorisation

Le rôle de l'entourage

Il est difficile de faire partie de l’entourage d’un dépressif. Ce dernier en veut au monde entier de sa souffrance et même à ses proches qu’il sent impuissants à pouvoir l’aider. De toute façon, même si vous êtes très présent, il n’accepte pas votre aide et se retranche dans son repli.

Que faire ?

Il faut bien sûr consulter un psychothérapeute qui pourra vous écouter et établir un diagnostic.

L’on distingue deux types de dépressions :

Dépression éxogène :

En lien avec un événement traumatique. Elle peut n’être qu’un épisode passager mais nécessite une psychothérapie.

Une psychothérapie vous aidera à identifier les racines de la maladie, à la surmonter durablement et surtout à éviter toute rechute.

La souffrance psychique est souvent le résultat d’une problématique ancienne réactivée par des évènements déclencheurs plus récents. Ces nouveaux évènements s’ajoutent à la douleur générale et créaient une décompensation dépressive.

Pour qu’une psychothérapie soit efficace, il est important que  s’établisse une relation de confiance entre le patient et le psychothérapeute.

Une fois l’alliance thérapeutique établie, vous vous sentirez écouté et compris par la psychothérapeute qui avec neutralité et bienveillance vous accompagnera dans la maladie et vous aidera à en sortir.

Dépression endogène :

Sans lien avec des évènements extérieurs. Il s’agit alors d’une dépression plus sévère qui peut nécessiter un traitement médical associé à un suivi psychothérapique.

Si la psychothérapeute estime qu’un traitement médical est nécessaire (antidépresseurd’anxiolytiques), elle vous orientera vers un prescripteur. Le traitement devra être régulièrement pris pendant une période assez longue, déterminée par le médecin.

Toutes les dépressions ne nécessitent pas un traitement médical.

 

Que vous soyez sous traitement médical ou pas, il est fortement conseillé de consulter un psychothérapeute qui vous accompagnera dans ces moments difficiles.


Articles similaires

Derniers articles publiés

Catégories

Mots clés