Psychothérapeute, Psychanalyste,
Hypnose à Paris 9
Evelyne Ridnik

Infos de la semaine !

Une personne se sent coupable lorsqu’elle a la sensation, vraie ou fausse, d’avoir transgressé une règle, une valeur morale. La culpabilité, faisant partie de notre quotidien depuis la petite enfa...

Psychothérapeute, Psychanalyste,
Hypnose à Paris 9
Evelyne Ridnik

Hypersensibilité - Hyperémotivité

Lorsqu’une personne ressent fortement les émotions, c’est à la fois une richesse et un fardeau. Pour elle, toute expérience bouleversante est amplifiée émotionnellement et elle en est fortement impactée.

Pourquoi l’hypersensibilité est-elle un bienfait ?

Ressentir, avoir une forte sensibilité permet de développer une créativité, une bienveillance et une empathie. L’hypersensible ressent et éponge fortement les émotions environnantes, jusqu’à en souffrir pour les autres. Par empathie, il se soucie beaucoup des autres, au risque de s’oublier lui-même. Cette générosité est aussi une forme de protection contre l’agressivité qu’il craint de subir.

Lorsqu’une personne hypersensible s’adonne à l’art, elle peut y déverser ses émotions, ses douleurs, ses angoisses et du bonheur. Les émotions sont sublimées.

L’hypersensible est capable d’intérêt culturel, qu’il peut mener jusqu’à la perfection.

Pourquoi l’hypersensibilité peut-être lourde à porter ?

L’hypersensible est une personne susceptible qui souffre, car ses émotions sont trop fortes et mal gérées. Si elle est blessée, elle peut confondre la force de son ressenti avec l’intention de l’offenseur, alors que cela n’a souvent rien à voir. Sa grande susceptibilité, au-delà de la majorité des personnes, la pousse à se sentir profondément agressée face à un évènement ou une parole qui lui semble déplacée. Elle se sent très touchée, cependant, avec le recul, elle est capable de réaliser que ses réactions sont fortement exagérées.

Certains hypersensibles sont perçus comme des «écorchés vifs». Ils peuvent se sentir fragilisés par leurs émotions et ont peur de souffrir. Ils craignent les conflits. Lorsqu’ils sont dominés par leurs émotions, ils se savent craintifs et incapables de s’affirmer verbalement. Il leur arrive également parfois, dans une esprit de justice ou par impulsion, de devancer l’agression et de prendre des risques. Les hypersensibles sont parfois dans des passages à l’acte, car ils déchargent impulsivement leurs émotions sans les mentaliser.

 

Ces personnes sont souvent débordées émotionnellement face à une œuvre d’art ou un film. Ce peut être face à des scènes d’abandon, ou de retrouvailles. Ces images peuvent les renvoyer à des situations infantiles ou se sont senties abandonnées, submergées de peurs et que les pleurs (seul moyen de se défendre ou de s’exprimer). L’on remarque que les parents des personnes hypersensibles sont souvent autoritaires, exigeantes. Leurs enfants essayent alors de correspondre à leur désir et de plaire, afin d’être acceptées. Les hypersensibles ont tendance à accorder à l’autre des qualités qu’ils pensent ne pas posséder eux-mêmes, ce qui les mène à des déceptions.

Ce que l’hypersensible ressent comme une fragilité et un  manque de confiance en lui, peut le mener à s’effacer derrière une personne protectrice. Le risque étant de devenir dépendante affective. Leurs émotions ressenties disproportionnellement par rapport à la réalité, peuvent être totalement inadaptées face au contexte situationnel.

 

Il est conseillé aux hypersensibles de bien se connaitre en consultant un psychothérapeute. Analyser ses comportements aide à se protéger de trop impulsivité.  C’est aussi, pour eux, la possibilité de reprendre suffisamment confiance en eux, pour ne pas parer les autres de qualités qu’elles ne pensent pas avoir.


Derniers articles publiés

Catégories

Mots clés

Réalisation & référencement Site web clé en main

Connexion

Doctolib Prendre rendez-vous en ligne