Psychothérapeute, Psychanalyste,
Hypnose à Paris 9

Infos de la semaine !

Evelyne Ridnik

ADELI: 75 93 08976

Doctolib
Prendre rendez-vous en ligneCliquez ici

Les fêtes sont une période où chacun célèbre les retrouvailles familiales autour des plaisirs de la table. C’est un moment nécessaire pour renforcer les liens familiaux, mais parfois empli d’abus alimentaires. Ces derniers entrainent une modification du poids et de la silhouette, ce qui peut avoir comme conséquence de créer des moments de mal-être ou de déprime chez les personnes concernées.

Il est à noter également, que le surpoids n’est pas sans conséquence sur la santé. Il peut provoque de l’hypertention artérielle, des excès de cholestérol, des troubles circulatoire, un diabète, des douleurs articulaires…

Bien sûr qu’au delà des abus alimentaires liés aux fêtes, tout surpoids est nocif. Il peut dû à des troubles du comportement alimentaire comme la boulimie ou l’hyperphagie. Ces pathologies ainsi que l’obésité résultent de nombreux facteurs qui seront à déterminer par le psychothérapeute/hypnothérapeute, lors d’un première consultation.

Ces facteurs peuvent être génétiques, physiologiques. Ce peut être également en lien avec l’histoire de la personne ou d’évènements ponctuels environnementaux, professionnels, familiaux, amicaux ou amoureux qui stressent, perturbent la personne qui modifie alors son comportement alimentaire. Chaque personne ayant une histoire qui lui est propre, l’hypnothérapeute adapte son travail en fonction de ce qu’il apprend, perçoit et déduit lors de ce premier entretien.

Les différents troubles du comportement alimentaire entrainant une prise de poids:

  • L’hyperphagie : L'hyperphagie est très semblable à la boulimie. La personne absorbe  une prise d'aliments, en quantités importantes sur une courte période de temps. Ce peut être sous forme de crises ou de façon régulière. Une des principales raisons est l’ennui, chez les adolescents qui mangent des sucreries en regardant la télévision ou les personnes seules angoissées de rentrer chez elle le soir.
  • La boulimie : Sans faim, absorption rapide d’une grande quantité d’aliment, sous forme de compulsions ou de crises. Il y a une perte de contrôle pendant les crises qui s’ensuivent de vomissements ou d’un sentiment de honte et de culpabilité. C’est une pathologie complexe et mutifactorielle.

Aide de l’hypnose :

Ces comportements alimentaires ou toute forme de surpoids sont la source de mal-être et de souffrance.

L’hypnose éricksonienne peut être une aide précieuse dans les cas de surpoids, car elle permet de communiquer directement  avec notre fonctionnement interne et la partie inconsciente responsable de comportements négatifs.

L’inconscient est une partie de nous qui nous échappe, que l’on peut avoir du mal à comprendre et qui fonctionne selon ses propres lois, dans une logique symbolique. Les troubles alimentaires proviennent d’un manque de compréhension de ces fonctionnements internes.

Le psychothérapeute/hypnothérapeute  a, grâce à l’hypnose ericksonienne,  un outil précieux pour accéder aux fonctionnements internes, pour mieux apprendre, les observer et les explorer. Cette  communication avec l’inconscient permet d’atteindre de bons résultats, qui seront ensuite intégrés à la vie quotidienne. Vous aurez renoué de façon permanente avec une partie inconsciente de vous-même.

Après le premier entretien, qui permet une anamnèse (regroupement de différents renseignements fournis par le consultant), il est possible au praticien de planifier un travail adapté et de créer un lien avec le fonctionnement interne et inconscient de chaque consultant.

 

L’hypnose est une aide rapide qui traite le symptôme, mais dans certains cas, une psychothérapie associée permet un traitement en profondeur.

 

Le nombre de séance est à définir avec le patient, lors du premier entretien.

 

Evelyne Ridnik, co-auteur de l’ouvrage « ado accro, parents à cran » paru aux éditions l’Archipel


Derniers articles publiés

Catégories

Mots clés