Psychothérapeute, Psychanalyste,
Hypnose à Paris 9

Infos de la semaine !

Les groupes de psychodrame commencent fin septembre, c’est le moment de vous inscrire.
La psychothérapie analytique ou la psychanalyse ne sont pas une indications pour les personnes inhibées qui on...

Evelyne Ridnik

Vous ressentez que vous êtes dépendant(e) de l’affection de votre conjoint, de votre famille ou de vos amis et vous en souffrez. Vous réalisez que votre dépendance affective déséquilibrent vos relations avec ceux que vous aimez et dont vous attendez l’amour. En effet, vous les admirez, les idéalisez, les mettez sur un piédestal à vos dépends car votre manque de confiance en vous-même vous soumet au besoin de leur amour. Tout en eux, vous semble tellement mieux que ce que vous pensez être vous même ! Vous sentez à quel point ces relations sont destructrices pour vous mais vous n’arrivez pas vous comporter autrement ou à les quitter. Toute rupture est vécue comme un abandon et réactive les traumatismes du passé.

Quelle est l’origine de votre dépendance à l’autre ?

Le manque de confiance en soi et une faible estime de soi sont à l’origine de la dépendance affective. Ces comportements d’insécurité se développent dans l’enfance chez les enfants carencés affectivement par des parents incapables, pour différentes raisons, de leur apporter les attentions nécessaires à leur évolution. Ils sont parfois l’objet de sévices, de négligences, de haine, des violences psychiques et physiques, d’abus, de rejet, d’abandons…

Les enfants soumis à ces environnements et à ces traumatismes ne peuvent imaginer que l’on puisse les aimer et gardent au fond d’eux même un grand vide intérieur. Pour pouvoir avancer et lutter contre leurs peurs de l’abandon et leurs traumatismes, elles adoptent tout au long de leur vie, des comportements d’agrippement affectifs aux autres car elles ont la sensation de ne pas pouvoir vivre sans eux et les preuves d’amour qu’elles attendent. L’amour des autres leur est nécessaire, comme une drogue. Leur insécurité leur font perdent tout autonomie personnelle, elles en souffrent car elles ont la sensation de perdre tout respect d’elle-même.

Quels sont les comportements de dépendance affective ?

Les personnes dépendantes affectives sont dans une quête constante d’amour. Elles en ont un besoin existentiel pour combler leur vide abyssal intérieur.

Elles doutent de l’amour qu’on leur apporte et sont dans la demande incessante d’être rassurées. Elles attendent de leur conjoint et de leur environnement familial et amicale, des preuves constantes sur la « réalité » de leur affection. Sans amour, elles se sentent abandonnées et la solitude les renvoient a leur  vide interne.

La psychothérapie

Dans les cas de dépendances affectives, la psychothérapie est une aide nécessaire pour sortir de la souffrance, mieux se connaître pour s’accepter et s’aimer soi-même, faire face à ses peurs, à ses carences, à ses traumatismes afin de résoudre ses problèmes pour avancer librement dans la vie.

Savoir qui l’on est vraiment, comprendre les origines du manque de confiance en soi, créait la confiance en soi, un sentiment de sécurité et l’amorcement de changements.

           

Pour une meilleure compréhension de soi, nous analysons avec mes patients, dans leurs libres associations et leurs rêves, les éléments traumatiques et anxiogènes de leur vie. Ces données sont analysées, afin que les personnes dépendantes affectives puissent les maitriser et les élaborer.


Derniers articles publiés

Catégories

Mots clés