Psychothérapeute, Psychanalyste,
Hypnose à Paris 9

Infos de la semaine !

Dernièrement, une directrice d’école de Pantin, se donne la mort par accumulation de travail. Ce drame n’est hélas pas unique puisque nous le retrouvons également chez les soignants, les policiers…...

Evelyne Ridnik

ADELI: 75 93 08976

Doctolib
Prendre rendez-vous en ligneCliquez ici

Lorsque l’enfant souhaité et attendu arrive, l’accès à la parentalité est un moment de grand bonheur. Cependant, les nouveaux parents devront retrouver, chacun une place dans le couple qui risque d’être déséquilibré.

Fini la liberté et la légèreté pour les jeunes parents. Les soins à apporter à l’enfant prennent une grande place, ce qui impose un nouveau rythme de vie. Les nuits interrompues par les besoins du bébé, les pleurs incompris, les incertitudes, les craintes génèrent une grande fatigue et une modification de l’humeur chez les deux partenaires.

QU’EST- CE QUI CHANGE DANS LA VIE DU COUPLE ?

- Déjà le regard porté, par l’un des parents sur l’autre, change. D’amante, la jeune femme devient mère et d’amant, monsieur  devient père. Ce changement de statut renvoie forcément à l’histoire individuelle de chacun, à des blessures du passé et à des projections possibles. Le temps et la réflexion intérieure permettront aux blessures de se refermer.

- Etre parents impose inconsciemment, d’être en dette à l’égard de son enfant. Winnicott parle de « dette symbolique ». Il s’agit en fait d’un devoir maternel d’apporter à son enfant le maternage et la base de sécurité nécessaire à son développement psychique.

Les précautions et l’attention de la mère pour son bébé a forcément un retentissement dans la vie du couple et sa sexualité. Au regard de la fusion mère enfant, le père risque de se sentir exclu.

La jeune maman, qui se sent comblée psychologiquement, affectivement, intimement et même sexuellement par son enfant, risque de délaisser la sexualité conjugale.                                                  

- La jeune femme sent que son corps a changé, qu’elle doit accepter ces changement durant un temps avant de faire des efforts pour retrouver sa silhouette « d’avant ». Ce peut être un moment difficile pour elle, car sa priorité reste le bébé et elle ressent la fatigue engendrée par ses nouvelles responsabilités de mère. A cela, risque de s’ajouter des complexes face à un poids qui s’installe ou un ventre qui domine toujours. De plus, après le bouleversement hormonal de la grossesse, il est naturel que la libido soit en baisse.

- Quant au nouveau père, il se sent délaissé au profit de son enfant. Il ne reconnaît pas la femme qu’il aime, la nouvelle mère étant épuisée et indisponible pour lui. Tous ses propos portent sur l’enfant, à son détriment. Il comprend bien sûr mais se sent frustré et culpabilisé par ses ressentiments.

COMMENT LA SEXUALITE PEUT ELLE REVENIR DANS LE COUPLE ?

Après une naissance, les deux parents devront apprendre à se redécouvrir et à se recentrer sur la sexualité dans le couple.

Ceci pourra prendre un certain temps, demande de la patience car toute précipitation ne peut-être que négative.

Chacun devra recommencer à séduire son (sa) partenaire comme aux premiers jours de leur rencontre.

La communication est également essentielle et  des échanges portant sur les appréhensions de chacun, seront nécessaire pour mieux comprendre les craintes et les combattre.

Les petites attentions, une fleur, un regard, un projet, des compliments, une approche en douceur, rassureront madame sur l’amour et le désir qu’il a pour elle.

Elle pourra ainsi se sentir à nouveau femme et désirée.

Des massages et des caresses adaptées pourront également la rassurer physiquement et effacer les  craintes de pénétration, souvent présentes après un accouchement. Il est important de se donner tout le temps nécessaire pour y arriver.

Le couple devra également se rassurer sur le fait que reprendre une sexualité conjugale n’ôte rien à leur enfant. Laisser bébé un week-end chez les grands parents leur fera le plus grand bien s’ils savent que leur enfant est bien entouré.

QUAND CONSULTER ?

Il arrive que du fait de l’histoire de chacun, il soit difficile d’associer son nouveau statut de  père et de mère, à l’intimité conjugale.

L’aide d’un psychothérapeute permettra au couple de se retrouver après une naissance. Chacun pourra trouver sa place, ses responsabilités et son intimité.

Trop attendre, quand la sexualité ne réapparait pas dans le couple, risque de permettre l’installation d’une relation sans intimité.


Derniers articles publiés

Catégories

Mots clés