Psychothérapeute, Psychanalyste,
Hypnose à Paris 9

Infos de la semaine !

Evelyne Ridnik

ADELI: 75 93 08976

Doctolib
Prendre rendez-vous en ligneCliquez ici

Certaines relations de couple sont perturbées par un déplacement de postes, par une proposition de travail particulièrement intéressante à l’étranger ou par des études éloignées.

Ces situations entrainent de relations à distance, qui risquent d’effrayer ou de décourager certains lorsque l’absence se prolonge. Subir la séparation, demande un véritable effort et  de compromis.

Bien sûr, de nos jours, de nombreux moyens tels que les mails, skype, les SMS, les aller-retour permettent de garder le lien malgré la distance, mais est-ce suffisant pour que le couple survive? Et tous ces liens ne sont-ils trop harcelants ? Il faut savoir avoir la patience, lorsque l’autre n’est pas disponible.

Notre développement infantile nous a conditionné au fait que pour aimer l’autre, il doit être présent. Ainsi, avant huit mois, un bébé ne perçoit pas l’absence de sa mère, s’il ne la voit pas physiquement. Par contre, les enfants séparés longtemps ou souvent de leur mère, peuvent  ressentir un sentiment d’insécurité et d’abandon qu’ils risqueront d’intégrer et de transférer ensuite sur leurs relations affectives.

SOMMES- NOUS CAPABLES DE VIVRE UNE RELATION A DISTANCE ?

  • Pour qu’une relation ne souffre pas de la séparation, elle doit bien sûr être déjà solide et chargée d’amour ou d’affection. L’idéal est de passer du temps ensemble, mais lorsque la distance est là, s’écrire un mail, se parler par skype, se tenir régulièrement au courant de ce qui occupe les journées maintient le ciment du couple.

 

  • Une relation à distance doit être également soutenue par de l’autonomie, de la confiance en soi et en l’autre. Tout couple peut être traversé par le risque d’une infidélité, mais d’autant plus quand chaque conjoint vit seul pendant un temps.

 

  • Vivre à distance, avec deux cultures différentes, est l’occasion de faire découvrir à l’autre, ce que l’on vit soi-même. Ce peut-être un enrichissement culturel pour le couple.

 

  • Vivre à distance est une sortie d’un quotidien qui pourrait être ennuyeux et nuire au couple. Chaque retrouvaille est comme un rendez-vous amoureux, où chacun cherche à faire plaisir à l’autre.

 

  • Pour les résistants à l’engagement, pour ceux qui craignent la dépendance affective, la solution de vivre chacun chez soi, rassure.

 

  • Etre séparé ponctuellement de son conjoint est une excellente occasion de prendre soin de soi et de se faire plaisir en développant les loisirs que l’on aime. Pas besoin de faire les courses et de se précipiter à faire à manger avant que l’autre rentre.

 

En conclusion, l’on réalise que ces relations ne sont pas simples, qu’elles demandent autonomie et honnêteté, mais elles peuvent être également l’occasion de vivre pour soi et d’être disponible pour l’autre lorsqu’il revient.


Derniers articles publiés

Catégories

Mots clés