Psychothérapeute, Psychanalyste,
Hypnose à Paris 9

Infos de la semaine !

L’hypnose de plus en plus demandée aujourd’hui,  reste cependant mystérieuse pour de nombreuses personnes. L’hypnose, méthode naturelle accessible par tous, est une aide aujourd’hui reconnu dans le...

Evelyne Ridnik

N° Adeli : 75 93 08976

Infos de la semaine

Lorsque dans un couple, les crises se multiplient, que l’on ne se supporte plus, que rentrer chez soi devient une souffrance, la question du break peut se poser.

Une distinction reste cependant à faire entre une pause dont le temps est souvent déterminé par les partenaires et une rupture définitive.

En cas de break, la séparation sert à se reposer du stress provoqué par l’état du couple, à prendre du recul, à réfléchir sur la crise présente, voir si l’autre manque et décider de la route à suivre ensuite.

Dans d’autres cas,  il arrive que le couple n’ose pas avouer leur désir de séparation et utilise alors l’idée d’une pause pour s’éloigner. Ce break risque alors de durer définitivement. Cependant, dans ce cas, la fin n’étant pas explicitement dite, le deuil de la relation de peut pas se faire et le couple reste embourbé dans la souffrance de cette situation indéfinie.

Il est donc nécessaire que définir le temps du break.

Quelle est l’utilité des breaks ?

Se donner le temps de réfléchir permet déjà de réaliser qu’il y a un ou des problèmes dans le couple et qu’il est en danger. C’est comme tirer un signal d’alarme. Si l’amour et le désir de reprendre la vie de couple sont présents, cette pause est  l’occasion de penser à la fragilité des bases du couple et à tenter de les renforcer.

Par exemple :

  • la communication est insuffisante ou insatisfaisante
  • réaliser que le couple a pris de la distance au moment de la naissance d’un enfant
  • que chacun n’a pas trouvé sa place
  • que la vie sexuelle n’existe plus ou est insatisfaisante (manque de désir, de plaisir)
  • que l’un des partenaires a une relation parallèle
  • que le quotidien est trop présent
  • que les moments de liberté sont insuffisants
  • que les loisirs ensemble n’existent plus
  • la famille est trop intrusive…

 

Ces réflexions donnent un recul sur la situation de couple et  permet l’ouverture  d’un dialogue. 

Consulter un psychothérapeute de couple

Quand la situation est trop bloquée ou qu’une trop grande agressivité empêche le dialogue, il est nécessaire d’utiliser la présence d’un tiers pour pouvoir communiquer.

La démarche peut être difficile car elle demande l’accord des deux partenaires. Le thérapeute peut recevoir les deux partenaires couple ensemble mais également individuellement lorsque l’un des deux refuse de consulter. Consulter seul peut amorcer une thérapie de couple.

Certains pensent que consulter un psychothérapeute peut provoquer l’implosion de leur couple ou d’autres encore hésitent car ils doutent de leur désir de continuer. Consulter resitue le désir de chacun.

Il est évident que le psychothérapeute n’est pas là pour juger mais pour comprendre et analyser.


Articles similaires

Derniers articles publiés

Catégories

Mots clés