Psychothérapeute, Psychanalyste,
Hypnose à Paris 9

Infos de la semaine !

Alors que l’on a parfois besoin d’être écouté ou soutenu, en urgence, il n’est pas toujours facile de trouver un psychothérapeute libre immédiatement et près de chez soi.
Pourtant pour de multiples...

Evelyne Ridnik

N° Adeli : 75 93 08976

Hypnose

L’alcool est extrêmement dangereux pour le fœtus. Aussi, il est hautement déconseillé aux femmes enceintes de boire de l’alcool, même en faible quantité. Beaucoup de femmes ne le savent pas ou font des impasses lors de fêtes ou de rencontres amicales.

Afin de tenter d’y remédier, le ministre de la santé Agnès Buzyn demande qu’un logo explicatif soit apposé sur chaque bouteille de vin.

QUELLES SONT LES CONSEQUENCES DE L’ALCOOL SUR LE FŒTUS ?

- Les répercussions peuvent êtres graves sur la santé du bébé. Une mère qui boit prend le risque que l’alcool absorbé passe dans le placenta et nuise au fœtus.

- L’alcool peut être l’origine d’handicaps mentaux chez l’enfant.

QUE FAIRE POUR AIDER LES FEMMES ENCEINTES A STOPPER L’ALCOOL ?

Psychotherapeute et hypnotherapeute, je reçois régulièrement des personnes alcooliques qui souffrent de dépendance organique à l’ingestion d’alcool. J’ai longtemps travaillé à l’hôpital Saint-Antoine auprès des personnes dépendantes.

Un premier entretien est nécessaire pour poser les questions relatives à ce qui concerne la personne (l’organisation de ses journées, ses habitudes) et à son problème alcoolique (quand boit-elle ? à quel moment ?), comprendre les fondements de la prise d’alcool et permettre que s’installe une alliance thérapeutique.

Le traitement peut-être long, car il nécessite un travail de psychothérapie pour travailler sur les racines de l’addiction. La prise d’alcool peut-être due à une dépression, une fragilité émotionnelle, une phobie sociale ou des problèmes familiaux et professionnels…

Cependant, lorsqu’une jeune femme enceinte s’alcoolise,  il faut faire vite ! L’hypnose éricksonnienne est une aide à la psychothérapie car la méthode est sans danger, rapide et naturelle.

Les séances d’hypnose peuvent s’alterner avec des séances de psychothérapie. Leur but est :

  • Arrêter la prise d’alcool et le besoin qui la sous-tend, afin de protéger le foetus.
  • Renforcer la personne
  • Lui faire prendre conscience des risques qu’encoure le bébé
  • La dégoûter de l’alcool par des suggestions aversives
  • Modifier ses comportements auto-destructeurs
  • L’encourager et la valoriser                                                  dans sa décision d’arrêt de l’alcool
  • Relaxer la personne et la guider vers la gestion de son stress.

 

L’hypnose est une aide évidente pour l’alcool en général et pour les femmes enceintes en particulier.


Articles similaires

Derniers articles publiés

Catégories

Mots clés