Psychothérapeute, Psychanalyste,
Hypnose à Paris 9

Infos de la semaine !

Dernièrement, une directrice d’école de Pantin, se donne la mort par accumulation de travail. Ce drame n’est hélas pas unique puisque nous le retrouvons également chez les soignants, les policiers…...

Evelyne Ridnik

ADELI: 75 93 08976

Doctolib
Prendre rendez-vous en ligneCliquez ici

Hypnose

« Si tu es déprimé, tu vis dans le passé. Si tu es anxieux, tu vis dans le futur.
Si tu es en paix, tu vis dans le présent. »  

Lao Tseu

La dépression est une maladie psychique fréquente qui touche plus de femmes que d’hommes.

La dépression peut prendre des formes et des origines différentes :

  • elle peut affecter le psychique et se caractérise de troubles de l’humeur : angoisse, irritabilité, ruminations, tristesse, pleurs, perte ou prise de poids, perte de désir, du plaisir et de l’intérêt, troubles du sommeil, perte de l’appétit, idées négatives, de culpabilité, sentiment d’inutilité, troubles de la sexualité, perte de la confiance et de l’estime de soi. Parfois, la personne dépressive peut ressentir une impression de perte d’émotions ou de sensations, éprouver des troubles de l’apprentissage, de la mémoire, de la concentration (impossibilité d’arriver à se concentrer sur une lecture).
  • elle peut être dissimulée sous des symptômes psychosomatiques tels que des douleurs dorsales ou autres troubles psychosomatiques, des maux d’estomac, des migraines, des insomnies, de la fatigue dès le matin, de l’hypersensibilité (pleurer sans même savoir pourquoi)…
  • elle peut être consécutive à un traumatisme, un deuil, une séparation, un déménagement, la perte d’un emploi.
  • certaines dépressions sont saisonnières.

La dépression n’est parfois pas comprise comme une maladie par l’environnement ou la famille. Les dépressifs peuvent être perçus comme des personnes négligences, incapables de se prendre en charge. Ce n’est bien sûr pas le cas et ces jugements ne font que leur faire perdre davantage l’estime qu’elle se porte. Une personne dépressive doit être entourée de soins et d’affection.

Il est recommandé de prendre en considération une dépression et de consulter rapidement un professionnel. La dépression peut être à l’origine de suicide (surtout chez l’adolescent) et de plus, si elle est négligée, elle risque de se chroniciser.

La psychothérapie

En cas de dépression, la psychothérapie est un accompagnement essentiel. La personne sera écoutée et aidée dans ce passage difficile. Il n’est pas toujours facile pour l’environnement ou la famille de supporter et de constater la tristesse d’une personne que l’on aime. De plus, les personnes dépressives ne supporte pas toujours leur entourage.

La psychothérapeute est une personne neutre formée à la pathologie, à l’écoute de la souffrance et à la compréhension du conscient/inconscient de la personne.

L’hypnose est une aide pour lutter contre la dépression

Il est possible de combiner psychothérapie, traitement médicamenteux et hypnose. L’hypnose peut également aider en premier lieu.

J’ai pour ma part souhaité utiliser l’hypnose, au sein d’une thérapie, pour accélérer le processus de reconstruction de la personne.

Après un long entretien, la psychothérapeute/hypnothérapeute défini le type de dépression et  de ses symptômes. Il oriente alors son travail vers la modification de la souffrance psychique de son patient et traite les symptômes énoncés ci-dessus.

Sous un état modifié de conscience, l’hypnothérapeute modifie le mode de fonctionnement morbide de la personne qui parvient à ne plus penser à sa tristesse, à ses souffrances et à percevoir la vie sous un angle positif.

Grâce aux suggestions positives de l’hypnothérapeute, la personne dépressive retrouve confiance et estime de soi. Elle se sépare de ses douleurs psychiques et physiques.

Il est également possible de remonter au temps des traumatismes, pour les élaborer.

Le cadre thérapeutique et le nombre de séances sont à déterminer avec le psychothérapeute /hypnothérapeute.


Articles similaires

Derniers articles publiés

Catégories

Mots clés