Psychothérapeute, Psychanalyste,
Hypnose à Paris 9

Infos de la semaine !

L’hypnose de plus en plus demandée aujourd’hui,  reste cependant mystérieuse pour de nombreuses personnes. L’hypnose, méthode naturelle accessible par tous, est une aide aujourd’hui reconnu dans le...

Evelyne Ridnik

N° Adeli : 75 93 08976

Hypnose

L’hypnose apparaît aujourd’hui dans de nombreux articles, ouvrages ou reportages télévisés.

L’hypnose attire la curiosité, questionne, aussi il est important de répondre aux questions que beaucoup se posent afin qu’ils en connaissent les atouts. 

QU’EST-CE QUE L’HYPNOSE ERICKSONNIENNE ?

L’hypnose ericksonnienne est un état modifié de conscience qui peut être induit par un hypnothérapeute dans un but thérapeutique. Cet état hypnotique ou « transe » est un état naturel que l’on retrouve inconsciemment plusieurs fois au long de la journée, par exemple, lorsque l’on « est dans la lune ». Si vous lisez un ouvrage et que votre attention s’en éloigne pendant un moment sans le réaliser ou bien que vous ratiez votre station de métro car « vous étiez ailleurs », vous êtes dans un état modifié de conscience. En fait, votre esprit s’est déconnecté de votre tâche de lecture pour « psychiquement » vous emmener ailleurs. Cet état modifié de conscience est un état aussi naturel que le sommeil ou celui de veille.

QUI PEUT PROFITER DE SEANCES D’HYPNOSE ?

Les expériences inconscientes que je relatais précédemment montrent que tout le monde est hypnotisable. Cependant, il est essentiel d’être motivé pour « lâcher  prise » et se permettre d’entrer en hypnose. C’est le cas de la majorité des personnes qui viennent consulter pour un trouble corporel ou une douleur psychique.

Le lâcher-prise ne signifie pas la perte de contrôle. Pendant une séance d’hypnose, la personne entend et mémorise très clairement le discours hypnotique.  Si ce dernier ne correspond pas à aux valeurs morales ou aux désirs de la personne hypnotisée, elle ne tient pas compte de ce qui est dit.

Un entretien préalable permet à l’hypnothérapeute de bien évaluer  la demande, la personnalité, la suggestibilité ou les appréhensions parfois présentes chez un consultant. En fonction de ses déductions, il utilisera l’induction la plus adaptée.

 

Il y a cependant quelques contre-indications à l’hypnose :

 

Chez certaines personnes aux pathologies psychotiques, il n’est pas conseillé de tenter des séances d’hypnose. Un hypnothérapeute, formé à la psychologie et à la psycho-pathologie, reconnaît ce type de patient pendant l’entretien préalable.

QUELLES SONT LES INDICATIONS DE L’HYPNOSE ?

Les indications sont nombreuses :

-  les douleurs chroniques, aigües et autres : fibromyalgie, dos…

-  les troubles de l’anxiété, du stress

-  les acouphènes

- les addictions alimentaires : crises compulsives, hyperphagies, addictions aux sucres ou autres.

- les troubles sexuels : éjaculation précoce, troubles de l’érection, vaginisme…

- troubles de l’apprentissage, de la mémorisation et de la concentration.

- migraines

- eczéma ou psoriasis…

- tous les troubles psychosomatiques.


Articles similaires

Derniers articles publiés

Catégories

Mots clés